Site Loader
machine à thé - image

La machine à thé est un appareil indispensable au quotidien. Pour pouvoir profiter de ses fonctionnalités le plus longtemps possible et pour obtenir constamment du thé d’excellente qualité, il faut éviter certains gestes ainsi que certaines manipulations risquées.

Thé :Omettre le nettoyage du panier entre deux préparations successives

Il faut toujours nettoyer le panier après chaque préparation (s’assurer qu’aucune feuille de thé n’y reste). En oubliant ou en ignorant ce geste, on risque de mélanger les goûts et les arômes. Si la machine est équipée d’un conduit en amont du panier, le mieux est de la détartrer en utilisant un produit adapté.

Sujet a lire : Ce qu’il faut savoir sur le mixeur pour bébé

À cet effet, il faudra écarter les détergents ainsi que tout agent chimique trop agressif et préférer les nettoyants recommandés par le fabricant. Le cas échéant, recourir à du vinaigre blanc. Il faut en verser dans la carafe et remuer pendant un laps de temps. Ensuite, faire tourner la théière avec de l’eau pour éliminer l’odeur et le goût du vinaigre. Largement utilisé en cuisine, ce produit est un puissant détartrant naturel et non toxique.

Plonger l’appareil dans l’eau

Si le panier et la carafe de la machine à thé se nettoient à l’eau savonneuse, ce n’est pas le cas pour certains éléments comme le socle. Étant le dispositif de commande principal et de chauffe de l’appareil, celui-ci renferme un circuit électrique ultra-sensible à l’humidité. Ainsi, en l’immergeant dans l’eau, on expose la machine à un risque de court-circuit.

Lire également : Critères de sélection pour trouver la meilleure machine à pain sans téflon

On doit donc éviter tout renversement de liquide dans le socle en l’éloignant de l’évier ou de tout autre endroit où l’on va verser le thé dans des tasses. En général, cette partie du dispositif ne se salit pas trop, mais si un nettoyage s’impose, un simple coup d’éponge humide suffit.

Si la machine tombe en panne à la suite d’un court-circuit, il faut la débrancher et faire appel à un professionnel pour effectuer la réparation. Inutile de l’ouvrir ou d’essayer de bricoler, car cela pourrait amplifier les dégâts. Si elle est encore sous garantie, il faut contacter le vendeur ou le responsable du service après-vente. Bien que le client ne puisse pas bénéficier d’une remise à neuf, il pourrait profiter d’une réparation gratuite.

Nettoyer avec de l’eau du robinet

À cause de sa teneur en minéraux élevée, l’eau du robinet ne peut pas être utilisée pour nettoyer une machine à thé. En effet, elle laisse d’invisibles dépôts de calcaire sur la paroi interne du panier, donnant ainsi du thé au goût dénaturé.

Aussi, il est recommandé d’employer de l’eau filtrée ou mieux, de l’eau de source naturelle. Certains appareils disposent actuellement d’un emplacement réservé à des cartouches filtrantes au niveau du réservoir de liquide pour prévenir l’entartrage. D’autres sont pourvus d’un indicateur de détartrage en forme de bandelette.

Pour mieux se prémunir contre ce phénomène sur les modèles classiques, il faut prendre l’habitude de détartrer l’appareil tous les 3 mois ou toutes les 200 tasses. À l’achat, il faudra également se renseigner sur le délai d’entartrage de la machine et prendre connaissance des conditions du service après-vente et des exclusions de garantie.